Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 10:03

"Bonjour monsieur le Directeur,


À l'automne 2012, un cancer s'est invité dans mon histoire, anéantissant tout le travail effectué les trois années précédentes pour viabiliser ma toute jeune entreprise, GgPointDoc, qui commençait enfin à m'assurer un revenu net mensuel de 800€. Pas de responsable, pas de coupable, à part peut-être la fatalité.


J'étais en disponibilité pour création d'entreprise en regard de mon employeur principal, La *****, depuis le 1er septembre 2009. Après réintégration en septembre 2011, et après expertise, La ***** m'a placé en Congé Longue Maladie (CLM) puis, un an plus tard, en Congé Longue Durée (CLD).


En ce qui concerne mon auto-entreprise, et jonglant avec mes nombreuses hospitalisations, j'ai réussi jusqu'à ce printemps à faire des déclarations vierges de toute activité, dans les délais impartis. J'espérais ainsi conserver mon identité d’auto-entrepreneur dans l'hypothèse d'une future reprise d'activité.


Bien que je sache qu'un myélome multiple ne se guérit pas, les médecins pensent que cette motivation peut accompagner favorablement mon traitement. L'espoir fait vivre !


Cet été, j'ai contacté deux fois l'URSSAF de ******, souhaitant organiser un rendez-vous pour expliquer ma situation. En effet, j'ai beaucoup de difficulté à supporter plus d'une heure de transport. Par deux fois j'ai été reçu téléphoniquement par d'aimables personnes qui me répondaient invariablement de faire ma déclaration.


Mais passé le délais normalement prévu pour une déclaration données, il devient impossible de faire en ligne une déclaration rétrospective ; ou bien je n'ai pas su trouver. Je n'ai pas trouvé non-plus, d'information m'indiquant une démarche correspondant à ma banale situation.


Cette fin de trimestre 2014, je reçois un avis amiable automatique  m'informant d'une pénalité de 47€ pour une absence de déclaration en juillet, que je ne sais toujours pas comment réaliser. À cet effet, je joints une déclaration sur l'honneur et sur papier libre.


Pour palier la barrière des 24 mois sans activité, un de mes clients, m'a gentiment fait travailler "de l'esprit", pendant une heure en cette période de fêtes de fin d'année. Ma déclaration du quatrième trimestre 2014 ne sera donc pas nulle.


Je ne demande pas le remboursement de cette pénalité, je dois respecter les règles. Je souhaite juste pouvoir conserver mon auto-entreprise sans être tributaire de ces déclarations trimestrielles et au-delà des 24 mois d'inactivité, toujours dans l'esprit d'une ligne de mire positive déjà décrite. Pour rassurer la société sur mes contributions sociales, je vous informe que je cotise aussi, en principal et en complémentaire, auprès de mon premier employeur par le biais de l'assureur obligatoire : la **


La perte de mon statut d'auto-entrepreneur serait la signature d'un triste échec. Mais qu'elle importance effectivement, si mon myélome décide de régler mon cas par lui-même ?


Enfin, sachez aussi que la rédaction d'un tel courrier me demande beaucoup d'énergie et que j'espère qu'il sera lu par un humain, non par un quelconque et insipide robot, auteur honorable de courriers automatiques…


Veiller recevoir, monsieur le Directeur, mes salutations distinguées.
Cordialement, "

 

À bientôt mes amis

Partager cet article
Repost0

commentaires

Marc 26/12/2014 18:09


Bonjour mon GG


Si l'URSSAF avait une queconque notion de l'âme humaine, ça se saurait...


bon courage pour toutes ces démarches et que 2015 nous réunisse un peu plus!!


Marc

Présentation

  • : Le blog de ggpointdoc
  • : Lorsqu'un cancer s'invite alors que j'ai plein d'autres choses à faire...
  • Contact

Recherche

Liens